Quel masque Anti-pollution choisir ?

Table des matières

La pollution de l’air la cause de plus de 50 000 décès prématurés tous les ans en France. D’après l’agence nationale de sécurité sanitaire, plus de 80% de ces morts auraient pu être évités. Cela représente 12 fois plus de mort que les accidentes de la route. 

Il devient donc nécessaire de tout faire pour éviter d’inhaler la pollution. Vous êtes piéton, cycliste ou motard, vous êtes donc sur exposé aux particules qui sont nuisibles. Vous devez porter un masque antipollution pour ne plus être exposé aux pics de pollution. C’est pour cela que nous vous proposons un guide d’achat afin d’arriver à choisir le meilleur masque anti pollution en fonction de vos besoins.

Quels sont les critères pour choisir le meilleur masque anti-pollution ?

La norme :

selon les pays il existe différentes normes de masques qui filtrent les particules fines, en France, il existe la norme EN 149 qui classe les masques trois catégories :

  • FFP1 (” Filtering Facepiece Particle “) : masques anti-poussière : protège contre les poussières du bricolage et travaux divers. Ils filtrent au moins70% d’aérosols.
  • FFP2 : masques efficaces pour les particules du bois, ponçage de pièces métalliques, laine de verre, champignon, résine (liste non exhaustive). Ils sont utilisés dans l’industrie pharmaceutique et la chirurgie. Ils peuvent protéger contre certains virus grippaux (H1N1, grippe aviaire…) Ils filtrent au moins 94% d’aérosols.
  • FFP3 : masques les plus filtrants. Ils filtrent au moins 99% d’aérosols. Ils sont utilisés contre les fines particules comme l’amiante, le plomb, les fibres céramiques, la laine de roche, la silice, le chêne, le hêtre (liste non exhaustive).

Aux état-unis, les normes qui régissent les catégories de filtres à particules sont celles du NIOSH. Ainsi, sur certains masques anti-pollution on pourra retrouver les mentions N95 ou N99. N95 signifie que le niveau de filtration est d’au moins 95 % des particules en suspension. Pour un masque N99, ce niveau sera d’au moins 99 %.

source : Wikipedia

Réutilisable ou non :

Dans notre guide d’achat, nous ne vous avons conseillé uniquement des masques anti-pollution, réutilisables. Dans tous ces masques les filtres peuvent être changés.

Quel masque anti-pollution choisir ?

Le masque français anti-pollution R-pur

Masque Anti Pollution Nano Filtration

  • masque anti pollution Nano filtration + 4 filtres
amazon
Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 05/07/2020 20:42

Avec le système de filtration de la pollution ultra avancé, vos poumons seraient heureux que vous en ayez un. En prime, il a aussi l’air d’un vrai dur à cuire.

C’est probablement le meilleur masque que vous pouvez obtenir si vous recherchez une protection maximale. Ainsi, si vous êtes motard ou si vous vivez dans un pays très pollué, ce masque vous permettra de vous protéger tout en gardant une belle apparence.

Le Repro City- N99 

Ce masque dispose de deux valves, qui sont équipées d’un filtre en charbon dynamique. Ce masque filtre énormément, il est certifié N99. C’est le masque idéal si vous êtes à pied ou à moto. Cependant il ne laisse pas passer assez d’air pour l’utiliser à vélo, surtout si vous pédalez vite. Ce masque anti particule est très léger, il est fabriqué en néoprène 

Le Respro Techno – N99

Ce modèle reprend toutes les caractéristiques de son petit frère, à un détail près il est plus confortable. Pour moins de 10€, vous aurez un masque plus agréable. Il convient parfaitement aux cyclistes, motards ou piétons.

Le Vogmask – N99

Ce n’est pas pour rien si cette marque est la plus répandues aux états-unis. Ces masques très souples, sont particulièrement adaptés aux sportifs. Les cyclistes apprécieront les sangles élastiques, ce qui permet au masque de rester en place en toutes circonstances. 

Cambridge Mask The Admiral – N99

Créé par un diplômé de l’université de Cambridge, ce masque aux couleurs diverses et originales utilise un tissu de carbone inventé par le ministère de la Défense afin de se protéger contre les odeurs et les particules. C’est le maque anti-pollution du futur à un prix réduit. Il est fabriqué avec des matériaux non-allergène et dispose d’un cordon ajustable en sangle pour faciliter l’ajustement du masque : un aspect utile qui l’empêche de glisser sur votre visage.

Guide d’achat & questions fréquentes :


Qu’est-ce qu’un masque de pollution ?

Masque de pollution (ou masque anti-pollution pour être correct) est un masque conçu pour protéger une personne contre les polluants dans l’air ambiant. Il filtre les poussières PM2.5, la brume, les bactéries, les virus de la grippe, etc. pour vous donner de l’air pur pour les brèches. La plupart des bons masques anti-pollution peuvent filtrer 80% à 95% des polluants selon leur qualité.

Qu’est-ce qu’un masque N95 ?

Les masques anti-pollution sont de plusieurs types selon les efficacités de filtrage. Les masques anti-pollution sont également approuvés par certains organismes de certification, notamment le BIS (Bureau of India Safety), le NIOSH (National Institute of occupational safety and health) et les normes GB (normes Guobiao). Le NIOSH a une cote de filtration de l’air qui comprend une cote N95 pour les masques. La cote N95 certifie que le masque peut bloquer 95 % des particules de 0,3 μm ou plus de diamètre

Le N99 est-il meilleur que le N95 ?

La différence entre un N95 et un N99 est simplement le niveau d’efficacité du filtre. Donc N99 est meilleur que N95.

Les PM2.5 sont-elles moins bonnes que les PM10 ?

Oui, le PM2.5 est plus nocif que le PM10. Les particules PM2.5 se réfèrent aux particules d’un diamètre de 2,5 mm et les PM10 ont un diamètre de 10 mm. Les particules de PM2.5 sont beaucoup plus petites et causent plus de dommages au corps.

Devriez-vous porter un masque anti-pollution ?

Si le niveau de l’IQA de votre ville est élevé, il est recommandé de porter un masque anti-pollution pour vous protéger contre l’exposition à des polluants atmosphériques dangereux. Ces polluants de l’air peuvent entraîner des maladies pulmonaires et cardiaques

Combien de temps durent les masques anti-pollution ?

Tous les masques anti-pollution sont livrés avec une indication claire du nombre d’heures pendant lesquelles vous pouvez les utiliser. Cela varie d’un masque à l’autre.


Quel masque anti-pollution acheter ?

J’ai déjà fait une longue liste des meilleurs masques anti-pollution disponibles sur le marché indien. Donc, vous pouvez vérifier la liste ci-dessus et en choisir un en fonction de votre choix. 

Combien de temps dure le masque de Cambridge ?

Les Masques Cambridge sont des masques non jetables. Ces masques peuvent être utilisés jusqu’à 340 heures, mais cette durée dépend aussi du degré de pollution de l’environnement où vous l’utilisez

Puis-je utiliser un simple chiffon ou un masque chirurgical ?

Les masques chirurgicaux anti-virus ou en tissu sans filtre peuvent sembler moins chers et plus pratiques, mais ils sont assez inefficaces pour empêcher le smog d’entrer. D’une part, les masques avec filtres sont conçus spécialement pour éliminer les particules microscopiques de votre flux d’air, alors que les masques chirurgicaux en tissu ou jetables n’ont souvent pas de filtres assez fins pour capter les particules plus petites (et plus dangereuses).
Plus important encore, les masques jetables ne sont souvent pas assez ajustés sur les côtés et sur le dessus du masque pour empêcher l’air pollué d’entrer. Même si un masque jetable est classé N95, l’efficacité du filtre peut chuter de 95% à moins de 70% en raison des espaces sur les côtés du masque.
Bien que des recherches soient toujours en cours sur l’efficacité des masques chirurgicaux pour prévenir la propagation des maladies aérogènes et des infections virales, quelques études montrent que les membres des familles qui portent des masques lorsqu’un enfant a la grippe ont 60 à 80 % moins de chances d’attraper la maladie eux-mêmes. Conclusion : les masques chirurgicaux ne font pas mal pendant la saison de la grippe, mais ils ne sont pas utilisés pour la pollution.

Inscrivez-vous à notre newsletter
Derniers articles