Quel masque Anti-pollution choisir ?

La pollution est la cause de plus de 50 000 décès prématurés tous les ans en France. Plus de 80% de ces morts auraient pu être évités. Cela représente 12 fois plus de mort que les accidentes de la route. Il devient donc nécessaire, de tout faire pour éviter d’inhaler la pollution. Vous êtes piéton, cycliste ou motard, vous êtes donc sur exposé aux particules qui sont nuisibles. C’est pour cella que nous vous proposons les meilleurs masques anti pollution.

Quels critères pour choisir son masque anti pollution ?

La norme :

selon les pays il existe différentes normes, en France, il existe la norme EN 149 qui classe en trois catégories les masques “anti-poussière” :

  • FFP1(” Filtering Facepiece Particle “) : masques anti-poussière : protège contre les poussières du bricolage et travaux divers. Ils filtrent au moins70% d’aérosols.
  • FFP2: masques efficaces pour les particules du bois, ponçage de pièces métalliques, laine de verre, champignon, résine (liste non exhaustive). Ils sont utilisés dans l’industrie pharmaceutique et la chirurgie. Ils peuvent protéger contre certains virus grippaux (H1N1, grippe aviaire…) Ils filtrent au moins 94% d’aérosols.
  • FFP3: masques les plus filtrants. Ils filtrent au moins 99% d’aérosols. Ils sont utilisés contre les fines particules comme l’amiante, le plomb, les fibres céramiques, la laine de roche, la silice, le chêne, le hêtre (liste non exhaustive).

Aux état-unis, les normes qui régissent les catégories de filtres à particules sont celles du NIOSH. Ainsi, sur certains masques anti-pollution on pourra retrouver les mentions N95 ou N99. N95 signifie que le niveau de filtration est d’au moins 95 % des particules en suspension. Pour un masque N99, ce niveau sera d’au moins 99 %.

Wikipedia

Réutilisable ou non : 

Dans notre guide d’achat, nous ne vous avons conseillé uniquement des masques anti-pollution, réutilisables

Quel masque anti-pollution choisir ?

Le Repro City- N99 

Ce masque dispose de deux valves, qui sont équipées d’un filtre en charbon dynamique. Ce masque filtre énormément, il est certifié N99. C’est le masque idéal si vous êtes à pied ou à moto. Cependant il ne laisse pas passer assez d’air pour l’utiliser à vélo, surtout si vous pédalez vite. Ce masque anti particule est très léger, il est fabriqué en néoprène 

Le Respro Techno – N99

Ce modèle reprend toutes les caractéristiques de son petit frère, à un détail près il est plus confortable. Pour moins de 10€, vous aurez un masque plus agréable. Il convient parfaitement aux cyclistes, motards ou piétons.

Le Vogmask – N99

Ce n’est pas pour rien si cette marque est la plus répandues aux états-unis. Ces masques très souples, sont particulièrement adaptés aux sportifs. Les cyclistes apprécieront les sangles élastiques, ce qui permet au masque de rester en place en toutes circonstances. 

Cambridge Mask The Admiral – N99

Créé par un diplômé de l’université de Cambridge, ce masque aux couleurs diverses et originales utilise un tissu de carbone inventé par le ministère de la Défense afin de se protéger contre les odeurs et les particules. C’est le maque anti-pollution du futur à un prix réduit. Il est fabriqué avec des matériaux non-allergène et dispose d’un cordon ajustable en sangle pour faciliter l’ajustement du masque : un aspect utile qui l’empêche de glisser sur votre visage.

Quel masque Anti-pollution choisir ?
4.9 (97.27%) 22 votes